top of page
Étagères à livres en bois

Oser : un partage

J’ai fait ce que j’ai pu.

Mais je ne suis pas adaptée à ce monde humain là.

Rien ne m’y relie.

Je suis fatiguée d’essayer - sans relâche – de m’y adapter.

Cela m’épuise et me détruit.

C’est une société qui broie les individus.

Je n’en veux plus.

 

J’abandonne l’envie d’appartenance à ce monde-là.

 

Je veux vivre.

Avec l’énergie de la Vie.


Je veux vivre sans « appartenir » à ce monde-là, à cette société humaine là.


Je vis dedans. J’en fais partie. Mais désormais je n’en serais plus une esclave asservie.






 



 

 

1 vue

Posts récents

Voir tout

Комментарии